changement de vie, pépiniériste, reconversion, paysan

Jocelyn Giromini


Installé depuis de nombreuses années sur le terrain de ma jeune pépinière, je souhaitais pouvoir m'y ancrer et y exercer un métier en accord avec mes convictions personnelles, ayant toujours eu un attrait particulier pour la nature et la vie simple. Je me suis ainsi passionné par le vaste monde des arbres fruitiers.
 L'apprentissage de la greffe a été un déclic ! Greffer des arbres sauvages et convertir des merisiers, des pruneliers, des aubépines en arbres fruitiers a fait naître en moi le métier de pépiniériste.

 Situé à 600 mètres d'altitude sur un versant nord, où la terre est difficile à appréhender, j'ai mis un certain temps à comprendre que pour réussir à faire pousser des végétaux, il est indispensable de s'appuyer sur l'écosystème déjà en place. L'observation de l'environnement dans lequel on se situe est la clé de la réussite d'une plantation.


La proximité d'autres végétaux est très bénéfique. Un buisson ou un arbre peut protéger des vents dominants ou du soleil brûlant. A proximité d'un arbre, d'une haie, ou d'une lisière de forêt, les sols sont plus meubles, fertiles, mycorhizés et riches en biodiversité. La pépinière "La lisière de la forêt" bénéficie de cet environnement généreux.

J'ai aussi la chance de pouvoir entretenir un vieux verger de pommier, de variétés anciennes et produire un jus de pomme à la saveur authentique !

Certification Agriculture Biologique
Mention Nature & Progrès